Nouvelle version de FlashCross

export_logo2_cdr_small

Voici venue la version 0.91b ( 3 mars 2013 ) de FlashCross, mon générateur gratuit de mots croisés à destination des enseignants issu de DomoDidac 2.

Parmi les nouveautés :

  • une adaptation aux petits écrans ( PC portables notamment )
  • une consolidation des entrées avec des nouvelles procédures de validation et de rejet ( transparent pour l’utilisateur )
  • des options sur les paramètres de sortie ( bordure, couleur, épaisseur des traits… )
  • Correction de dysfonctionnements mineurs

Le moteur de génération de grilles de mots croisés, qui donne visiblement satisfaction, n’a pas été modifié.

A voir et à télécharger par ici

Publicités

Constantin, ce héros

Constantin Tsiolkovski ( Tsiolkovsky pour les anglo-saxons ), né d’une mère russe ( Maria Yumasheva ) et d’un père polonais, immigré en Russie ( Edward Tsiolkovski ) fut le premier théoricien de l’astronautique. Il est à ma connaissance, relativement ignoré en Europe occidentale, alors qu’en Russie, son pays, il est au contraire connu, reconnu et honoré.

Dans le dictionnaire Larousse des biographies de Inventeurs et Scientifiques, par exemple, son entrée correspond à une très courte notice dans laquelle, sa surdité dont la survenue est l’évènement marquant de sa vie et probablement le point de départ de son cheminement intellectuel, n’est pas mentionnée

ktsiol

Constantin Tsiolkovski  ( 1857-1935 )

Devenu malentendant très jeune, à la suite d’une maladie, il n’est pas admis dans le circuit scolaire classique. Cette affection a longtemps été, et reste encore quelquefois dans les esprits, associée à un retard ou à un handicap mental quand elle ne prête pas à rire.

C’est donc en autodidacte qu’il étudie les sciences. Il parviendra à devenir professeur de mathématiques  à 25 ans en 1882, il enseignera ensuite à Borovsk  une petite ville de l’oblast de Kaluga à 150 kilomètres de Moscou, puis à Kaluga même.

Il y travaillera seul à ses recherches,  dans cet univers provincial, sans contact avec d’autres scientifiques.

Il a défini à lui seul les fondements de l’astronautique comme,

  • la nécessité d’utiliser la propulsion par éjection d’un gaz et réaction
  • le calcul des trois vitesses cosmiques
  • le pilotage en force par déviation du jet à la sortie de la tuyère par un volet mobile
  • le principe de la fusée à plusieurs étages
  • le principe du satellite artificiel et de la station orbitale habitée
  • l’utilisation des propergols liquides, il identifie d’ailleurs le dioxygène et le dihydrogène comme des candidats idéaux

Son travail ne sera reconnu, d’abord dans son pays, que très tardivement, à la fin de sa vie.

ciolkov

C . Tsiolkovski est souvent photographié avec sa bicyclette

ksiol_malentendant

Constantin Tsiolkovski à la fin de sa vie

Il est souvent décrit comme solitaire, excentrique parfois et évitant les occasions sociales. On retrouve partiellement ce même genre de relations à propos de Thomas Edison, ingénieur majeur évident et malentendant lui aussi.

Constantin Tsiolkoski meurt en 1935 à Kaluga à la suite d’un cancer de l’estomac, il eut des funérailles nationales.

Je me suis souvent dit que même si on attribuait généralement au professeur Tournesol de Hergé d’autres sources d’inspiration, la similitude extrême des personnages et de leur environnement, l’évocation, la timeline sont tout de même troublantes.

Autant pour ses travaux hors de pair que pour le courage invraisemblable dont il a fait preuve pour, alors adolescent, briser à la fois les barrières dressées devant son handicap et, ensuite adulte, poser absolument seul les bases d’une nouvelle science ( et / ou technologie ? ), il est mon héros.

Il fut aussi, sans doute en partie dans des buts politiques, celui de tout un peuple au début des années 1930.

spacer-40-pix

Pour en savoir plus sur Constantin Tsiolkovski :

Sa notice wikipedia :

spacer-40-pix

Image1

Je suis toujours heureux de relever dans la culture populaire des références à ce très grand homme injustement méconnu, par exemple :

Dans la BD de science fiction La planète du cycle Bételgeuse de Léo, le vaisseau interplanétaire dont le naufrage est le point de départ de l’intrigue porte son nom.missio11

(ici sous sa forme anglicisée Konstantin Tsiolkovsky).

De manière beaucoup plus explicite, on trouve la bande dessinée, plus confidentielle que la précédente, à paraître de Jean-Yves Brouard et Francis Nicole  : Mission Kimono, l’île Tsiolkovski ( existe-t-il un autre livre récent, en langue française portant son nom ? ).

La météorite de Tcheliabinsk en classe

La chute d’une météorite à proximité de la ville russe de Tcheliabinsk dans l’Oural constitue forcément un drame humain du point de vue des dégâts occasionnés par l’onde de choc générée ( et non pas par la chute de débris ).

Ce point mis à part, elle apparaît  pour le modeste professeur de physique chimie en collège que je suis, comme une mine d’or du point de vue de l’intérêt suscité auprès des élèves et de la quantité de documents et d’informations disponibles sur le Web à cette occasion.

Chelyabinsk_meteor_trace_15-02-2013

Le trail laissé par la météorite dans le ciel de Tcheliablinsk
Photo de Nikita Plekhanov, Wikimedia

Les aspects liés au cône de choc supersonique :

La propagation de l’onde de choc causée par la désintégration de cet objet supersonique obéit aux mêmes notions que celle produite par un avion ( cône de choc supersonique de Ernst Mach ). Les dégâts ont été causés par cette onde choc responsable de la destruction des vitrages, mais aussi visiblement de la chute d’un mur et du toit d’une usine.

554545shockcone

Logiciel ShockCone

Voir à ce sujet :

• Mon ( tout petit ) logiciel : SchockCone, illustre la propagation du cône de choc supersonique.

• Les tentatives vaines des Mythbusters dans cette video YouTube ( Sonic boom breaks glass) pour briser des verres en utilisant le cône de choc d’une balle de fusil puis celle produite par un avion supersonique F-18 de la marine américaine ( les ordres de grandeur de l’énergie dissipée par le cône de choc ne sont évidemment pas du tout les mêmes ).

spacer-40-pix

Image5Le visuel du bolide puis 150 secondes plus tard, l’onde de choc :

Sur cette video, frappante ( elle est disponible en HD1080 ), on perçoit l’éclair lumineux dû à la dislocation dans les plus hautes couches denses de l’atmosphère, clairement, ensuite, le passage des débris multiples puis le trail de la météorite à t=4 min 35 s.

Puis, à partir de t =7 min, on entend l’onde de choc qui secoue les voitures, déclenche les alarmes, suivie d’une succession d’ondes de choc résiduelles pendant plus d’une minute.

tcheliabinsk1

Lien vers cette video YouTube ( démarre à t = 4min 29 s ):

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gQ6Pa5Pv_io#t=4m29s

La documentation exceptionnelle de cet évènement est en partie expliquée par le fait que pour éviter les fraudes aux assurances ( il arrive que des piétons se ruent sur des véhicules roulant à basse vitesse pour être renversés et donc indemnisés ), énormément de véhicules russes sont équipées de moyens videos.

spacer-40-pix

L’impacteur de Tcheliabisnk n’a rien à voir avec l’astéroïde 2012 DA14

Aussi improbable que la coïncidence puisse paraître, les deux astéroïdes ne sont aucunement liés. Une video YouTube illustre la trajectoire des deux corps au voisinage de la troisième planète du système solaire.

da2012

Video YouTube en question :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=eo0zFQkYsf4

Les autres aspects exploitables en classe :

Le site web du toujours passionnant magazine US Wired a traité le sujet sous différents aspects la semaine passée.  Deux videos qui y étaient référencées ont notamment attiré mon attention.

Cette deuxième video est incroyable, elle montre, au petit matin,  l’ombre portée des réverbères de la place de la place de la révolution de Tcheliabinsk apparaître et tourner de 120º en quelques secondes.

tcheliabinsk

Video YouTube ( Place  de la révolution, Tcheliabinsk ) :

https://www.youtube.com/watch?v=LgkrrxHYhkE

spacer-40-pix

Une autre illustre le travail de deux astrophysiciens colombiens, Jorge I. Zualaga et  Ignacio Ferrin qui ont reconstitué l’orbite de la défunte météorite .

La communication des deux astrophysiciens : « The Chelyabinsk Meteoroid : Reconstructing the Orbit »

zuluaga

Une animation liée à cette communication ( très parlante, très enrichissante ) de l’orbite de la météorite de t= – 4 ans jusqu’à l’impact avec la Terre :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=t5DgXLbjaQQ

spacer-40-pix

Accident nucléaire de septembre 1957 :

Le fait est peu connu et absolument sans rapport aucun avec ce qui précède mais il vaut sans doute d’être mentionné.

Un accident nucléaire majeur s’est produit le 29 septembre 1957 dans un complexe nucléaire distant de quelques dizaines de kilomètres de la ville de Tcheliabinsk, cet accident a été classé ultérieurement juste après ceux de Fukushima et Tchernobyl en termes de gravité.

Ouvrir une video en plein écran à un instant donné, l’arrêter automatiquement

Je poste ici la description d’une méthode qui permet de lancer une video à un instant donné et de l’arrêter de la même manière. Je l’utilise depuis de nombreuses années ( 5 peut-être 6 ) en classe, la plupart des gens à je l’ai montrée l’ont adoptée.

Cette méthode ne demande pas de connaissance particulière en informatique et concerne tous les fichiers videos quel que soit leur format.
Ce qui suit fonctionne sous Windows.

Mon idée de base est d’utiliser le passage de paramètres au lecteur multimedia VLC ( http://www.videolan.org/vlc/ ). J’ai donc parcouru la documentation du logiciel pour y trouver les fonctions dont j’avais besoin.

VLC va donc recevoir trois paramètres :
start-time : qui indique le point de la vidéo ( en secondes ) à partir duquel la lecture va commencer.
stop-time : qui indique le point de la vidéo ( en secondes ) où la lecture va s’arrêter.
fullscreen : lecture en plein écran

Avec le bloc-notes de Windows ( ou tout autre éditeur de texte ), il suffit d’entrer la commande suivante :
Image1

« C:\Program Files\VideoLAN\VLC\vlc.exe » « C:\CPS\CPS – Crustaces.avi » –start-time=488 –stop-time=584 –fullscreen

En détail :
« C:\Program Files\VideoLAN\VLC\vlc.exe » est l’emplacement par défaut d’installation de VLC sur la machine, il n’est pas utile de le modifier
« C:\CPS\CPS – Crustaces.avi » est le chemin complet du fichier video ( ici le fichier CPS – crustaces.avi dans le dossier C:\CPS
–start-time=488 Le point de départ de la video ( ici 488 secondes après le début du fichier )
–stop-time=584 Le point d’arrêt de la video ( ici 584 secondes après le début du fichier )
–fullscreen Lecture en plein écran

Le fichier est ensuite sauvegardé ( menu Fichier | Enregistrer sous… ) avec l’extension .bat ( et non pas .txt ) :
Image2

Pour lancer la lecture, il suffit de double-cliquer sur le fichier .bat nouvellement créé :
Image4

De la même manière, dans le cas d’une video YouTube, pour éviter d’avoir à chercher le début qui vous intéresse, il suffit de préciser le paramètre #t=xmys où x et y sont des entiers , x pour minutes, y pour secondes.

Exemple, cette video YouTube s’ouvrira à t=0 s : www.youtube.com/watch?v=0fKBhvDjuy0

Celle-ci s’ouvrira à t=5 minutes 53 secondes : www.youtube.com/watch?v=0fKBhvDjuy0#t=5m53s

DomoDidac V2.0, le retour

Cet article n’est plus à jour, DomoDidac² ( version 2 ) pour Windows XP, Vista, 7 et 8 est maintenant disponible en versions commerciale et d’évaluation, plus d’infos par ici, sur ce blog dédié… ou auprès de Pierron Éducation.

export_logo2_cdr_small

Le développement de DomoDidac, commercialisé par Pierron a été achevé il y a 14 ans déjà, je crois qu’il a rencontré son public, mais il a vieilli, forcément.

Aujourd’hui, DomoDidac ne tourne plus sur les dernières versions de Windows. La nouvelle version de ce Logiciel DomoDidac V2.0 pointe donc le bout de son nez, les premiers modules tournent depuis peu sous Windows 7 , 32 et 64 bits.

Je posterai les premiers screenshots dès que possible.

Un générateur de mots croisés, que j’ai voulu plus puissant, plus souple, plus rapide et surtout plus ergonomique que les applications disponibles y est intégré, toutes les fonctions étant disponibles à partir d’un seul écran. La communication avec les applications clientes ( Word, Web, PowerPoint… ) se fait simplement par copier-coller via le presse-papier.
Le moteur du générateur est opérationnel sur mon environnement de développement depuis plusieurs jours et donne d’excellents résultats, une vitesse d’exécution très satisfaisante et des grilles très serrées ( le gain est significatif par rapport aux applications de référence ).

flash

Une grille générée par un prototype du moteur de mots croisés

Spécificités de Domodidac V2.0 :

  • Logiciel utilisable avec ou sans installateur ( au besoin l’exécutable est directement accessible, sans installation, sur support mobile, clef USB, réseau ou disque dur ).
  • Reprend toutes les fonctionnalités de DomoDidac 1.0, 16 bits
  • Modules supplémentaires en développement, liés au programme actuel de troisième de collège.
  • Modules adaptés à l’utilisation avec un TBI ( taille des contrôles agrandie )
  • Générateur intégré de mots croisés.
  • Disponibilité dans le courant du premier semestre 2013.
bandeau_domo1

Captures d’écran de la version précédente : DomoDidac v1.0

Plus d’infos sur DomoDidac 2 par ici…

La réalité augmentée en classe ( Outils de M.Chardine )

Depuis quelques jours, j’expérimente l’utilisation de la réalité augmentée en classe à partir des outils développés par M.Chardine ( site web : http://mirage.ticedu.fr/ ).

Prise de vue issue du site de M.Chardine, en attendant mes propres photos.

Heureuse coïncidence, ma prise de conscience de l’existence de ces techniques a coïncidé avec des séances pour lesquelles les outils disponibles convenaient parfaitement :

  • L’air et  l’atmosphère en quatrième ( avec en extension l’atmosphère des autres planètes que la Terre et l’actualité toute récente de la météorite russe de Tcheliabinsk pour l’application « Système solaire » ).
  • Le chapitre consacré à la conduction dans les solides et les liquides en troisième pour l’application « Molécules simples« , une bonne occasion de revenir sur les définitions d’atome et de molécule.

Mes toutes premières impressions sur sur le concept :

C’est utilisable immédiatement, sans installation, ni effort : le plus simple dans un premier temps est d’utiliser un smartphone pour projeter les tags avant de les imprimer sur du bristol pour une utilisation plus souple.

L’effet « Wow » auprès des ados est étonnant, c’est l’occasion de fixer l’attention de tous sans exception. J’avais à cette occasion dans une de mes classes, pour la toute première fois, une primo arrivante s’exprimant avec difficulté en français, venant d’un pays très défavorisé. Entre le TBI et la réalité augmentée, j’ai senti beaucoup de perplexité chez elle.
Mettre la webcam sur la table d’un élève, y poser les tags et voir apparaître planètes ou  modèles moléculaires, pouvoir les manipuler est une expérience mobilisatrice pour les élèves.

Les adultes, non geeks, sont plus rétifs a priori, les mots ( mes mots ? ) ne suffisent pas toujours à susciter l’envie de voir. L’expérience quand elle est finalement vécue suscite l’enthousiasme mais aussi des interrogations, il faut alors expliquer le principe de fonctionnement, le mode de détection de l’orientation des tags. Les ados sont moins demandeurs d’explications techniques.

Certaines fonctions sont des killerapps, comme la possibilité de comparer à la volée la taille des astres sur une table d’élève, là, pédagogiquement on confine au sublime.

Voir sur le site de l’auteur : Mirage : La réalité augmentée sur le site de M.Chardine